Pages Navigation Menu

Bière : toutes les propriétés nutritionnelles sur l’étiquette

birra-brindisi-pe-labellers

Présente dans le commerce dans des goûts, des variétés et des formats très variés, la bière est l’une des boissons les plus aimées par les consommateurs grâce à sa capacité de s’associer à la perfection avec de nombreux types d’aliments, ainsi qu’à sa qualité innée d’accompagner les soirées et les rencontres entre amis, surtout pendant les mois chauds de l’année. Toutefois, si nous faisons attention à notre régime, il est essentiel de connaître l’apport en calories d’un verre de bière pour pouvoir faire nos comptes et ne pas rendre vaines des semaines de sacrifices pour quelques gorgées de trop.

Comme toute autre boisson alcoolisée, en effet, la bière est caractérisée par une certaine quantité de calories. Les informations les concernant peuvent facilement être identifiées sur l’étiquette du produit : plus la gradation est élevée, plus le contenu énergétique est important. Un autre facteur qui revêt une importance particulière est l’extrait sec de la bière, principalement composé de dextrines et d’autres glucides provenant de la dégradation de l’amidon à l’intérieur des céréales pendant la phase de formation de la bière.

La boisson blonde contient également de nombreux sels minéraux, ainsi que de la vitamine B6. Il est exact qu’une consommation modérée et responsable de bière peut apporter des bénéfices à l’organisme. Les recherches récentes fournissent des données très intéressantes en la matière, la plus instructive étant la capacité de réguler la formation d’homocystéine, aminoacide dont la concentration dans l’organisme est liée à un risque accru d’infarctus. Le taux élevé de magnésium et les quantités minimales de calcium sont en outre une panacée pour les personnes ayant des problèmes de diurèse, car ils préviennent la formation de calcium.

Une consommation adéquate de bière permet donc d’absorber des substances ayant une importance essentielle pour les besoins caloriques quotidiens, et donc obtenir de petits, mais significatifs, bénéfices. Mais attention : les résultats positifs obtenus se réfèrent à une consommation de bière inférieure à 500 ml par jour.