Pages Navigation Menu

Le gouvernement italien l’a décidé : boissons et jus de fruits plus sains à partir du 1er janvier 2013.

Encore quelques jours et les producteurs de boissons sans alcool à base de fruits devront dire adieu à leur ancienne méthode de production : à partir du premier janvier 2013, conformément à la décision du gouvernement Monti, ils seront obligés d’augmenter le pourcentage minimum de jus naturel de 12 à 20 %, afin de rendre les boissons plus saines et d’aider simultanément le secteur agricole.

En Italie, la consommation de fruits diminue sans cesse au profit des boissons gazeuses et sucrées et l’augmentation de l’obésité est évidente : d’année en année, on s’approche de plus en plus du modèle américain avec des conséquences dévastatrices sur la santé et sur la filière de production italienne.

« On peut finalement dire adieu aux boissons à l’orange sans oranges » se félicite la Coldiretti (Confederazione Nazionale Coltivatori Diretti = Confédération Nationale des Cultivateurs Directs) « Grâce à l’augmentation de la teneur minimum en fruits prévue par la nouvelle norme, les 23 millions d’italiens qui consomment des boissons absorberont près de cinquante mille kilos de vitamine C en plus par an pour lutter contre la grippe. »