Pages Navigation Menu

Obligation d’inscrire l’origine sur l’étiquette pour les produits dérivés de la tomate

Les dispositions du décret introduisent l’expérimentation pendant deux ans

Le décret interministériel signé par le ministre des Politiques agricoles Maurizio Martina et le ministre du développement économique Carlo Calenda instaure l’obligation d’indiquer l’origine des produits dérivés de la tomate. Il faudra désormais indiquer le lieu de culture et de transformation du légume. Cette nouveauté très attendue a été annoncée au forum de l’association Coldiretti à Cernobbio.

Le gouvernement impose donc des directives et obligations strictes contre les tomates étrangères. L’étiquette des concentrés, purées et sauces contenant au moins 50 % de tomate devra obligatoirement comporter les informations relatives à la provenance et à la transformation. Si ces phases se déroulent sur les territoires de plusieurs pays, les mentions suivantes peuvent être utilisées selon la provenance : Pays UE, Pays non UE, Pays UE et non UE. Dans le seul cas où toutes les opérations de transformation ont lieu en Italie, il sera possible d’utiliser la mention « Origine des tomates : Italie ».

Comme ce fut le cas pour les produits laitiers et fromagers, les pâtes et le riz, les mesures prévoient une phase d’expérimentation d’une durée de deux ans afin de permettre aux entreprises de s’adapter au nouveau règlement et d’écouler leurs stocks d’anciens emballages.

Sur l’étiquette, la mention devra se trouver dans un endroit évident et visible pour le consommateur.

« Nous sommes convaincus que ce choix devrait s’étendre au niveau européen pour garantir l’application complète du règlement 1169 de 2011, a déclaré le ministre Martina. La transparence des informations fournies au consommateur est un sujet crucial pour le modèle de système de production que nous voulons soutenir ».
Excellent résultat également pour l’association Coldiretti, qui se bat depuis longtemps contre les conserves et pulpes de tomate en provenance de Chine qui sont commercialisées sous des marques italiennes.