Pages Navigation Menu

Contrefaçon d’huile d’olive extra vierge : ce qu’il faut savoir

olio-extravergine-oliva-contraffatto-pe-labellers

Les amendes très salées imposées ces derniers jours par l’antitrust à certaines marques célèbres et l’enquête judiciaire ouverte il y a six mois par le parquet de Turin contre sept sociétés italiennes ont mis en lumière la très délicate question de la contrefaçon de l’huile d’olive extra vierge.

Les enquêtes et les mesures successives ont été mises en œuvre par les enquêteurs grâce aux signalements d’une revue spécialisée qui teste les produits alimentaires en vente afin de protéger le consommateur. L’expérience a consisté à analyser un échantillon de 20 bouteilles d’huile d’olive extra vierge dans le commerce : une fois les tests classiques effectués par les autorités compétentes, il s’est avéré que le contenu de 9 bouteilles ne correspondait pas à ce qui était déclaré sur l’étiquette et que celles-ci étaient donc contrefaites.

Mais comment s’effectue la contrefaçon ? Les divers contrôles effectués au fil des ans ont révélé différentes techniques et subterfuges utilisés pour faire passer l’huile d’olive pour 100 % extra vierge alors qu’elle ne l’est pas. La méthode la plus élémentaire et fréquente consiste évidemment à mélanger l’huile extra vierge avec d’autres types d’huile d’une qualité et d’un prix nettement inférieurs. La législation en vigueur permet cette pratique dans une certaine mesure et à condition qu’une référence spécifique soit indiquée sur l’étiquette pour indiquer que le produit n’est pas totalement pur. Néanmoins, dans le pire des cas, le produit est allongé avec d’autres types d’huiles qui n’ont rein à voir avec les olives auxquelles sont ensuite ajoutés des colorants naturels et d’autres additifs afin de masquer leur goût.

Pour pourvoir être définie comme extra vierge, l’huile d’olive doit être obtenue uniquement par un procédé de pressage mécanique qui lui confère un degré d’acidité inférieur ou équivalent à 0,8 %. Les produits dont l’acidité dépasse ce seuil mais reste inférieure à 2 % sont définis comme de l’huile d’olive vierge, puisqu’ils sont obtenus par le même procédé mais que leur qualité est nettement inférieure.